A Dolisie depuis hier jusqu'à maintenant, la nouvelle qui défraie la chronique est toujours le Meeting de Pascal Tsaty-Mabiala qui a réussi le pari de rassembler tous les habitants de la troisième ville du pays de toutes les couches sociales.

« Père, l’heure est venue, glorifie ton peuple afin que ton peuple te glorifie » 

"Les gens du pouvoir ceux qui soutiennent le candidat-président sortant, procèdent aux intimidations aux électeurs. Ils profèrent les menaces de guerre : si vous ne votez pas le candidat du président sortant, il y a aura la guerre". Brice Parfait Kolélas

Clôture de la campagne de Pascal Tsaty-Mabiala à Dolisie

Un reportage intéressant à ne pas rater. Les jeunes de Dolisie crachent leurs quatre vérités à Sassou. Ils disent se rendre au meeting de Sassou pour récupérer leur argent, mais ne voteront jamais pour lui. 

Le Général Jean Marie-Michel Mokoko cloture son meeting devant la basilique Sainte-Anne de Brazzaville

Nous alertons donc la Communauté Internationale ainsi que les journalistes au sujet des dangers de ces mesures car nous les membres de Frocad-Idc, nous ne nous laisserons pas réduire au silence

Nous braverons ensemble l'interdiction anti-démocratique dont nous sommes une nouvelle fois tous témoins aujourd'hui. En tant que Président de la Coordination IDC / FROCAD, je dénonce fermement cette situation intolérable et inacceptable en pleine campagne présidentielle.

Face aux méthodes d'intimidation utilisées par le pouvoir en place pour traumatiser les populations, Frocad-Idc invite les populations de résister, de ne pas fuir leurs résidences habituelles pour voter le dimanche et de ne pas céder à la panique.