Dans un communiqué publié hier sur la toile, le président de Frocad-Idc, le Prof Charles Zacharie Bowao, avait félicité le peuple congolais pour avoir prouv2 aux yeux du monde qu'ils et elles étaient de la réélection falsifiée de Sassou. Certains partisans  du PCT ont essayé de publier des vielles photos sur la toile pour démentir le respect du suivi du mot d'ordre de la désobéissance civile lancé par les leaders de l'opposition. 

La vérité est apparue au grand jour et ce ne sont pas que les médiaux internationaux qui ont reconnu le succès de la désobéissance civile au Congo. Même le candidat malheureux aux élections lui-même, a eu froid au dos en voyant comment le peuple était déterminé à en découdre, en choisissant le camp des leaders de Frocad-Idc, vainqueurs aux élections et non son camp à lui, tricheur et dictateur. 

Pour preuve, sur son propre site internet, une vidéo est diffusée où on voit Sassou Nguesso visiter à pied les bureaux de la présidence (Même son chauffeur était en mode "Désobéissance Civile" !). Sa frustration était telle qu'il ne pouvait la cacher. Et comme pour se venger et intimider les fonctionnaires qui n'ont fait qu’agir en conscience et conformément aux droits des citoyens dans toutes les démocraties, le candidat malheureux menace de rayer de la fonction publique toutes les personnes qui ne se réclament pas de lui. C’est sa façon à lui de terroriser les fonctionnaires !

Sassou est vraiment dans la merde et le peuple continuera à bien l'y enfoncer. Il vient une fois de plus de donner la preuve que son pouvoir ne peut s'exercer que par la force; car sur la base d'aucun texte légal il peut se permettre de rayer de la fonction publique un fonctionnaire qui jouit de son droit à la désobéissance civile. Un président élu démocratiquement, ne peut pas s'humilier jusqu'à ce point. Le peuple congolais l'a désavoué avec raison, même s'il veut voler les résultats de la victoire du peuple,  nous au Frocad-Idc, ne nous laisserons pas faire et pour cela, nous avons la certitude que le peuple congolais est debout et nous avec eux!

En image, la vidéo d'auto humiliation de Sassou Nguesso! En la regardant, vous vous rendrez-compte pourquoi donc aucun gouvernement n'a daigné le féliciter pour sa soi-disant victoire aux élections du 20 Mars... Tout le monde le sait et dans les chancelleries on le dit: Sassou ? C'est du passé pour les congolaises et congolais! #sassoufit