Les cinq candidats de l’Opposition Congolaise demandent au Président sortant Denis Sassou Nguesso d'arrêter immédiatement toutes les opérations militaires en cours dans le Pool. Ce qui se passe dans le Pool n'est qu'une diversion du Gouvernement sortant en vue d'occulter le centre de gravité d'une crise politico-institutionnelle entre la majorité républicaine acquise à l'alternance démocratique et une minorité présidentielle qui s'accroche au pouvoir perdu dans les urnes. Ce n'est donc pas une affaire du « Sud » contre le « Nord » comme veulent le faire croire les tenants du pouvoir, mais bien d'un combat pour la défense de la démocratie au Congo .