Le Parti Social Démocrate Congolais a donné une conférence de presse ce 31 Mai  à Brazzaville au cours de laquelle son président, Mr Clément Miérassa a formellement demandé au gouvernement de fait du Congo de lever des mesures d'interdiction de libre circulation des responsables de Frocad-Idc et de libérer immédiatement tous les militants et sympathisants arrêtés arbitrairement.