La coordination de Frocad-Idc condamne fermement l’arrestation arbitraire du général Jean-Marie Michel Mokoko et réaffirme le principe de solidarité tel que défini dans la Charte de la victoire de l’Opposition du 19 février 2016 et la Déclaration du 25 mars 2016 contestant les résultats de l’élection présidentielle anticipée  publiés à la hussarde par le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation.

De nouvelles actions sont attendues très prochainement !