La Représentation en Europe de la Fédération de l'Opposition Congolaise dit son total soutien aux termes de la déclaration de la Fédération publiée, ce 5 octobre 2017, à Brazzaville dans laquelle celle ci informe le peuple congolais du révoltant embastillement, devenu monnaie courante, de sa Présidente Claudine Munari et de son Porte parole Charles Zacharie Bowao par le régime de Brazzaville.


Un.embastillement qui intervient au moment où la première phase des négociations entre le FMI et le Congo s'est achevée par un cuisant ratage et au lendemain d'une audience sans résultats crédibles sur la crise du Pool que Mr Sassou Nguesso a accordée aux notables du Pool.

Devant son incapacité notoire à trouver des solutions appropriées au chaos.que vit le Congo, le pouvoir illégal et illégitime de Brazzaville a choisi l'artifice de la répression des leaders de la Fédération de l'Opposition Congolaise qu'il voudrait tenir pour responsables de ses echecs, pour détourner l'attention de l'opinion nationale et internationale des vrais problèmes du Congo.

La Représentation en Europe de la Fédération de l'Opposition Congolaise réaffirme sa solidarité agissante avec les membres de la Fédération et avec l'ensemble des forces patriotiques congolaises qui se battent dans leur pays et à l'extérieur pour une société plus juste, plus égalitaire, plus démocratique, plus solidaire et plus conviviale.

Paris le 5 octobre 2017

Pour la Représentation
Ouabari Mariotti