André Okombi Salissa est né à Lékana , dans la préfecture des Plateaux. Après ses études primaires et secondaires au Lycée technique du 1 mai de Brazzaville, il traverse le fleuve Congo pour  Kinshasa, en République Démocratique du Congo, appelée à l’époque le Zaïre du grand Mobutu Sesseko wa Zabanga où il poursuit ses études supérieures en informatique. Il y sort avec un diplôme d’ingénieur avant se rendre quelques années plus tard à Kharkov, la deuxième grande ville de l’Ukraine, alors dans l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS), pour parachever sa formation. Il obtint un  diplôme d’excellence et un doctorat d’Etat en systèmes automatique et informatique.

Suivez toute l'actualité de campagne d'André Okombi Salissa

Brice Parfait Kolélas, né le 6 août 1959, est fils de Bernard Kolélas et de Jacqueline Mounzenze. Il est resté longtemps dans l’ombre de son influent et charismatique père qui le prend avec lui comme responsable à la mairie lorsque celui-ci est élu maire de la ville de Brazzaville en 1992 et installé en 1994. C’est aussi avec lui aussi qu’il va prendre le chemin de l’exil en octobre 1997, après la victoire des forces de Dénis Sassou-Nguesso sur celles de Pascal Lissouba, d’abord en Côte d’Ivoire et ensuite au Mali. 

Suivez toute l'actualité de campagne de Brice Parfait Kolélas

 

Claudine Munari MABONDZO est née en 1954 à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo-Brazzaville de la deuxième ville. Elle fait une partie de ses études au Congo avant de les poursuivre en Roumanie puis en France où elle obtient un DESS (Diplôme d'Études Supérieures Spécialisées) en Économétrie (L'économétrie est une branche de la science économique qui a pour objectif d'estimer et de tester les modèles économiques, à partir de données issues de l'observation du fonctionnement réel de l'économie ou provenant d'expériences contrôlées). Munie de ces reconnaissances académiques, cette dame au visage assez profond et ferme a d’abord travaillé chez Citroën, un constructeur automobile en France, de 1976 à 1981. Par la suite, elle est revenue au Congo et a été le Directeur administratif et financier de la CIA, un cabinet de conseil français, de 1982 à 1991.

Suivez toute l'actualité de campagne de Claudine Munari Mabondzo

 

 Né  le 19 mars 1947 à Mossaka, dans le département de la Cuvette, Jean-Marie Michel Mokoko, est un officier général congolais ayant exercé les fonctions de chef d'état-major des armées du Congo-Brazzaville. Il fréquente l'école militaire préparatoire Général-Leclerc à Brazzaville. Il prépare ensuite le concours de Saint-Cyr à la corniche Bournazel du Lycée Dumont d'Urville de Toulon et intègre en 1970 l'École spéciale militaire de Saint-Cyr. Pendant cette période l'école est dirigée par le général de brigade Jean Richard

Suivez toute l'actualité de la campagne de Jean Marie Michel Mokoko 

 

 

Né le 28 novembre 1948 à Loudima, dans la préfecture de la Bouenze, une des dix subdivisons administrative que compte le Congo-Brazzaville, Pascal Tsaty Mabiala est un enseignant d’histoire de formation. Après l’obtention de la CAPEL en Histoire en 1974 et  licence en Histoire en 1975 à l’Université de Brazzaville, il est engagé comme professeur au Lycée technique à partir d’octobre 1975. Après deux ans d’activité, il se retrouve au sein de l’administration du ministère de l’Education nationale tour à tour comme attaché à l’INRAP (Institut de recherches et d’action pédagogique), chef de service de la réforme de l’enseignement avant de finir comme conseiller du premier ministre d’alors, Ange Edouard Poungui (1984-1989).

 

Suivez toute l'actualité de campagne de Pascal Tsaty Mabiala